Team jaipalatrouille, équipages de la région centre courant sur une 206 cc et une 106 S16 F2000/13

Y’a un début à tout....

Pour ma troisiéme année de pratique de cet excellent sport automobile, le 8éme rallye des vins de Chinon ne restera pas dans ma mémoire comme un très bon souvenir...

Dés notre arrivée samedi matin, nous installons notre "camp de base" avec les toujours aussi excellents Team Ondet-autosport et Team Gabs, rejoints plus tard par le préparateur de Gabs, en la personne de David Charloton qui court sur une samba.

La journée, épuisante par la chaleur, se passe entre recos et tranche de fous rire.. demain ça va chier!!

La voiture passe aux vérifs, le numéro 67 nous est attribué et rentre au parc, non sans avoir récupéré les deux bouteilles d’un excellent breuvage du coin... ( merci l’organisation!!!)

Le soir, je décide de rester dormir sur place avec la plupart du team Ondet et mon copilote, nous reparlons des reconnaissances et d’une soi-disant mauvaise météo prévue pour le lendemain; devant un(?!?) verre de cet excellent breuvage....

Le lendemain, nous sommes réveillés par.. la pluie... harrgggg!! "y sont oû mes pneus pluies"?? ben.. à la maison!!!
Hé bien ça va etre pour moi une premiére de piloter sous l’eau, et tant qu’a faire en pneus "secs"... ça va glisser!!!

Et ça a glissé, je confime!!

Le départ de la premiere spéciale approche, je met les essuie-glace à fond..3...2...1....GO!!  50 metre pour gauche 3 pour gauche 2 attention frein pour droite 3... oulla... l’avant se dérobe..ça passe!!!
La spéciale est un festival de glissade, soit du train avant, soit du train arrière... je me bat avec l’auto!!

A l’arrivée, nous sommes gratifiés d’un temps de 4’19’’70’’’ ... hé bien, c’est pas fameux mais on est vivants!!!

Photos: Mathieu Berger, David, Michel37, Tony Legendre, David Bonneau.

Classement:
Abandon au départ de la derniere spéciale.

Rallye des vins de Chinon 2006

 1 vidéo par l’équipe de Centreouestrallye.

 1 vidéo par l’équipe de Rallyecentre

 1 vidéo par Gabs

 1 caméra embarquée

Nous allons directement au départ de la seconde spéciale, non sans faire un peu de bricolage.. la ventilation intérieure ayant décider de nous lacher ( la peur peut etre!!) , en promettant a mon copilote de piloter proprement et sans risques.. ( gloups..)
3...2...1...GO!! 100M, gros frein pour droite 6 , attention gros frein pour gauche 6..... jusque la tout va bien, Vincent a le temps de faire un coucou a ses parents, en poste sur cete spéciale... pour droite 4 pas corde, pour gauche 3..... aïe..aïe... l’arriére se dérobe, et c’est un beau tête à queue, immortalisé par
Romain Léger, l’excellent photographe de sport auto!!! Tant qu’a faire, autant avaoir des preuves de nos exploits!!!!
On repars sans encombre, en ne négligeant pas de faire un peu de spectacle dans la derniére épingle avant l’arrivée.. ( quel bonheur le frein à main hydraulique!!) 
3’37’’07’’ C’est pas terrible tout ça, mais on s’en fiche, on se marre!!!

Aprés la longue coupure du midi, et comme la pluie n’a pas décider d’arrêter de tomber, nous décidons d’y aller tranquillement, nous n’avons désormais plus aucune chance au classement, le but: ramener l’auto au parc fermé.
3...2...1...GO!! 50 metres pour gauche 3 ,pour gauche 2, attention frein pour droite 3... haaa ça glisse toujours mais ça passe mieux!! et c’est encore un festival de glissades, de frein à main de sauvetage.. il fait super chaud dans la voiture, je me bat pour quelle reste sur la route... attention gros frein pour bosse, corde droite..... ouille, ça tasse!! Vincent se réajuste, en donnant tranquillement ses note, comme si de rien ne c’était passé!!... pour arrivée...
4’20’’9’’’  hé bien, je pensais avoir amélioré, c’est une seconde de plus.. tant pis, on va dire qu’on est régulier!!!

La ventilation, ce coup ci, ne nous a pas fait défaut au départ de cette quatrième spéciale, qui sera toujours effectuée sous une pluie, ma foi, disons, battante!!
3...2...1... GO!! 100M, gros frein pour droite 6 , attention gros frein pour gauche 6.... impeccable, ça roule toujours aussi mal!!...pour droite 4 pas corde ,pour gauche 3....hé non, on ne va pas réitérer notre boulette qd même!! .. 200 metres à fond , attention gros frein pour droite 5... heuuu, pourquoi l’avant ne va pas dans le même sens que les roues???? allez frein à main.. trop là, trop tiré là... et un joli demi-tour, un!!! Quel talent, tout ça pour que les rares et courageux spectateurs puissent admirer la magnifique robe jaune de la 205!!!... pour arrivée.
3’38’’4’’’  C’est pas top, mais bon, on fait ce qu’on peut!!!

Arrivés à l’assistance, on enléve la caméra embarquée et on visionne la bande, ha ça rigole!! montez, vous ferez moins les malins!!! Les niveaux sont faits, un nettoyage succint des pubs et numéros également, et on repars pour la troisiéme boucle... toujours sous cette maudite flotte!!

3...2...1...GO!! la route, je dirais plutot, le chemin de terre, est de plus en plus sale, des ornières nous servant de rails sont creusées dans certains virages, l’auto prend l’eau de toutes parts, heuu je fais quoi dans cette galère??.... je m’amuse comme un beau diable a tenir la voiture sur la route, tellement elle a soif de dire bonjour aux fossés, aux bas-côtés.. moi aussi j’ai soif au bout du compte!! ... 50 mètres, attention gros frein pour épingle droite.. uhmm j’adore, le train arrière glisse tout seul... pour arrivée..
4’20’’4’’’   , hé bien, ça s’appelle de la régularité!!!

Le temps de satisfaire un besoin naturel, et Vincent pointe pour le départ de l’ES6, avec un soleil magni... non, non, sous la pluie bien-sûr!!!
3...2...1...GO!! Allez, on attaque un peu plus, la spéciale commence a bien rentrer, je m’habitue doucement aux réaction de la voiture sous l’eau et prend un énorme plaisir à glisser. Les freinages sont toujours limite correctionnelle, mais ça passe, sans tête à queue!!!
3’27’’2’’’ hé oui, légére amélioration, sans figures non-académiques, ça va beaucoup mieux!!

La voiture rentre au parc de regroupement, et en ressort quelques 15 minutes plus tard pour aller se faire dorloter à l’assistance, ou nous attendent colations diverses et moultes rafraichissements... ça use le rallye!! Et c’est avec le ventre bien plein que nous repartons sur la dernière boucle.
Surprise, la pluie a cessé son travail de sape, et la route a même commencé a sécher!!
3...2...1... GO!!! je m’applique dans mes trajectoires, les pneus accrochent un peu plus, les passages en courbe sont toujours tendus mais plus rapides... attention gros frein pour bosse, corde droite... oulla, ça décooooole!!! l’atterissage se fait sans encombres, Vincent se réajuste, il a juste perdu 10 cm de champ de vision dans l’affaire!! .... pour droite 3 pas corde, pour arrivée!! Haaa c’est quand même beaucoup mieux!!!
4’14’’00’’’  une dizaine de secondes de gagnées, on voit bien la différence selon l’état de la chaussée, heuu route de campagne.. chemin vicinal?? !!!!

Allez, plus qu’une spéciale, et on rentre à la maison!! on s’est bien battus, on se doit d’améliorer notre dernier chrono, vû que la pluie a enfin décidé de laisser sa place à un timide soleil...
3...2...1... GO!!! 50 métres à fond, gros frein pour........ Et la c’est le drame...
Un bruit énorme se produit du côté conducteur, au moment du passage de vitesse, le volant vibre dans tout les sens, et la voiture se dirige dans le champ.."FAIS CHI...!!!! un cardan, j’ai pété un cardan" .Je sors de la voiture et je vois la roue, sortie de l’aile perpendiculaire a la voiture.... ben la on repars plus... "Vincent, tu a déja rendu un carnet de pointage?? on y va, ce n’est qu’a 30 mètres.... "
La cause de cet abandon est, apres examen, la casse de l’axe de la rotule inférieure de triangle gauche, entrainant la casse du cardan, de l’aile, de la direction...

Tant pis, il y a toujours une première fois, première course sous la pluis, premier abandon.. à quand le premier scratch????!!!

Je suis tout de même tres heureux de mon week-end, toujours aussi riche en émotions, en parties de plaisir, et content que cet incident ne se soit pas produit à fond de 5...
je remercie les personnes de l’écurie Rabelais qui m’on aidé à rapatrier ma voiture et a la charger sur le plateau, je remercie toutes les personnes qui me permettent de faire ce sport qui est génial, je remercie les amis venus nous encourager, les partenaires et mes parents pour tout ce qu’ils font pour moi.

N’hésitez pas à venir nous voir!!