Team jaipalatrouille, équipages de la région centre courant sur une 206 cc et une 106 S16 F2000/13

De retour à Cherveux pour afronter ce terrible rallye des 12 travaux d’Hercule.

Partis très tôt samedi matin en compagnie de mon frère, nous arrivons au camping du lac afin de monter le campement.

Le road book récupéré, nous faisons un tour de reconnaissances de la boucle de deux spéciales, et surprise, celles ci on changé par rapport à l’an dernier. Au moins, tout le monde sera sur le même plan d’égalité!

Les vérifications se déroulent toujours à Niort, situé à environ 20km du parc d’assistance. Nous faisons ce trajet avec la 205, histoire de se remettre dans l’ambiance!! Nous sommes rejoints par Jo, Touptit, Girouette, Castor, des forumers du site
centreouestrallye
Le numéro 74 nous est attribué, les autocollants grands comme la voiture sont posés par Vincent mon copilote, et son frére.

Photos: Jonathan, Girouette, Michel37, Christophe Chageau, Parents.

Classement:
Abandon à l’arrivée de la 4ème spéciale.

Rallye des 12 Travaux d’Hercule 2006

 1 vidéo par l’équipe de Centreouestrallye.

 1 vidéo par l’équipe de Rallyecentre

 1 caméra embarquée.

De retour au parc, toute l’assistance met la main à la pâte pour nettoyer la voiture qui est déja sale!! Non mais, une voiture jaune ça ce doit de se voir!!
Nous repartons faire les reconnaissances, le parcours est toujours aussi technique, avec ses petites routes, ses talus, ses fossés... vivement demain!!
La soirée se passe devant un bon barbecue organisé par le "père Castor", certains dorment pendant que d’autres se goinfrent ou écrivent!!!!!!

Après une bonne nuit, nous voici au départ de la première spéciale, je vais voir si les belles jantes en 15 pouces et les pneus Michelin prétés gracieusement par mon pote GABS sont efficaces!!!
Allez Vince, on est part, tu va voir, il va faire beau... uhmmmm le ciel est un peu noir quand même!!
3...2...1...GO!! 50 métres gauche 4 pour droite 3 à fond, attention gros frein en descente pour droite 3 ... oulla ça glisse!! la descente favorise la relance, quelqu’un à greffé un turbo sur la voiture cette nuit ou quoi??
Cette spéciale numéro 1 est en fait la spéciale numéro 2 de l’édition 2005 mais parcourue à l’envers.
... attention gros frein pour épingle droite, hop, frein à main, que du bonheur!! ... pour gauche2 pour drroite1 pour gauche 2... et là... je vois un commissaire traverser la route à 5 mètres devant moi, une voiture dans le fossé, le nez sur la route..arrggghhhh, je pile, la voiture se met en travers... je m’arrête à 1 metre de ce concurrent!!! Ouff plus de peur que de mal, et apres visionnage de ma caméra embarquée, aucun drapeau me signalant un danger ne m’a été présenté. Je repars, les jambes un peu tremblotantes pour finir la spéciale avec un temps de
TPS. on fera mieux à la prochaine!!

Direction la seconde spéciale après un long routier, durant lequel nous discutons avec Vincent de notre frayeur respective.
Allez, dans la 2 , ça va le faire, tu va voir mon petit gars, on va reprendre confiance!!
Cette seconde spéciale est plus technique que la précedente .
3...2...1...GO!!! 200 mètres à fond pour gauche 2 attention gros frein pour droite 5... ahhhh ça défile, pas le temps de contempler le paysage!! la chicane se passe à toute vitesse, le passage dans le village se déroule comme dans un rêve!! on y est passé ou pas???!! J’attaque, mais en conservant de belle trajectoires tendues, les pneus sont formidables, les 15 pouces transforment mon auto, je la sens mieux, elle est moins vive, j’ai l’impression d’en faire ce que je veux et ça paye!! nous faisons un temps de
tps , le 67ème temps sur 128!!! ha oui, elle a volé titine!!
On rentre la voiture au parc d’assistance pour faire les différentes vérifications d’usage, pressions, niveau etc.. tout va bien!!
Aprés un bon repas sous la "structure" et sous des averses entrecoupées, nous avons la visite d’un de mes sponsors, M Blanchard, représentant des lubrifiants
Armorine

Le temps se faisant très menaçant, je décide de préparer les pneus pluie afin de les monter sur la 205 durant le temps imparti apres la sortie de parc fermé, pneus que nous ne monterons finalement pas, la pluie ayant décidé de faire place au soleil!!

Nous partons donc sur la spéciale numéro 3, en prenant la décision d’attaquer et de faire aussi bien que dans la spéciale 2.

Je fais mon "check-list" avant le départ, pression des pneus, pression et température d’huile, température d’eau.. c’est bon, on est au top!

3...2...1... GO!!! 50 métres gauche 4 pour droite 3 à fond, attention gros frein en descente pour droite 3 .. allez, c’est reparti, légere glissade du train arrière, le petit frein a main qui va bien..vincent débite les notes a un bon rythme mais je trouve la voiture un peu molle.
Nous passons la ligne d’arrivée, et au point stop, on nous annonce un temps de
tps , pas beaucoup mieux que la spéciale avec notre frayeur . Vincent met dit " Cyrille, il y a de la fumée qui sort du capot!!!" Je vois effectivement, un peu angoissé la fumée blanche qui s’échappe du coté copilote! " oulla, ça craint, la fumée rentre dans l’habitacle"!! Je fais quelques metres et je vais voir sous le capot ce qu’il se passe.
Effectivement, cette fumée blanche provient du récupérateur d’huile, branché sur le reniflard d’huile. J’ouvre celui.ci est est acceuilli par une gerbe d’huile dans le visage.... et mer...!!
Je dis à Vincent qu’il vaut mieux rouler tout doucement vers l’ES4 et qu’il vaudra mieux abandonner si cela continue que de tout casser.
Je prend donc la décision de prendre le départ de l’ES4, malgré mon moteur en train de casser, mais en faisant le parcours au ralenti, et en rendant notre carnet au point stop.
Vous pourrez voir sur les vidéos qu’il y avait une fumée digne de la patrouille de France qui s’échappait du moteur!!

Encore un rallye effectué sans voir la fin, c’est le jeu. J’aurais peut etre pu continuer mais j’ai préféré jeter l’éponge avant que ce ne soit trop important.


La saison se termine un peu prématurément, et je vais mettre à profit cette période hivernale pour faire de grosses modifications sur la voiture afin de la rendre plus performante, et pour trouver de nouveaux partenaires.


Je tiens à remercier mes parents qui me supportent ( dans tout les sens du terme..) pendant ces beaux week-ends de course, Gabriel pour toute l’aide morale et matérielle qu’il m’apporte, mon frère pour sa recherche effrénée de partenaires, les copains de rallye et le team Ondet-autosport pour la bonne, l’excellente ambiance, Vincent mon copilote qui est parfait du début à la fin, et bien sur mes partenaires sans qui j’aurais du mal à faire ce sport qui est avant tout ma passion.


Je vous donne rendez vous l’an prochain, avec je l’espère de bien beaux souvenirs!!


Cyrille