Team jaipalatrouille, équipages de la région centre courant sur une 206 cc et une 106 S16 F2000/13

Nous voici à Cherveux, belle petite bourgade prés de Niort pour faire ce rallye si réputé… on va voir s'il est si difficile qu'on le présume !!

Partis tôt samedi matin de Tours, avec la pluie SVP, nous arrivons au camping municipal ou nous montons notre campement.

Photos: Alain Vallée, Touptit,

Classement:
Scratch: 91eme/101
Groupe: 35eme/41
Classe: 08eme/09

 1 passage filmé par l’équipe de Centreouestrallye.

Caméra embarquée ES3
(environ 25 Mo)

Rallye des 12 travaux 2005

Apres avoir récupéré le road-book, nous voici partis pour notre 1er tour de reconnaissances.

Haaa oui, hé bien ça va être dur effectivement !! La première spéciale n'est pas très rapide mais très vallonnée, sinueuse, piégeuse… bref, Vincent a un paquet de notes a débiter !!

La seconde spéciale comporte deux parties, la première très rapide sur une large route, et la seconde, ressemblant au tracé de la première spéciale, c'est à dire technique, escarpé, sale, sinueux… bref, on va en chi…. !!!

Les vérifications techniques se déroulent sur le parking du Leclerc à Niort, situé à environ 15 Km du parc d'assistance, nous décidons d'y aller avec la voiture de course.

Apres quelques palabres concernant la conformité de mon arceau, l'autocollant " vérifié ", sésame pour les réjouissances du lendemain, est apposé sur la voiture, nous pouvons rentrer sur Cherveux pour continuer les recos.

La nuit tombant, Vincent recopie ses notes pendant que le barbecue chauffe, vivement demain qu'on puisse dompter les 12 travaux d'Hercule !!!

Apres une courte nuit… nous voici au départ de l'ES 1, je ne suis pas trop bien réveillé, un peu dans le gaz, mais ça va le faire…
…3-2-1…GO !!!  " Gauche à fond, 100 mètres droite 1… " la voiture à l'air de bien vouloir marcher.. J'attaque !!  … 50 m, attention droite 3 se referme, je passe un peu fort, l'arrière se déleste, je reste le pied soudé, ça passe en travers.. Sympa !!!
Au point stop, on m'annonce un tps de
4’28’’7 , on est pas mal, mais bien réveillé, ça ira encore mieux !!

Nous continuons notre route afin d'atteindre le départ de la seconde spéciale, tout va bien, Vincent prend son pied.

3-2-1… GO !!   " Gauche à fond pour droite 1 pour gauche 1… " Whaouuu , ça défile !! .. La chicane se passe à toute allure, pas si difficile que ça les 12 travaux en fait !!

" Gauche 6… 150 m droite 1 pour gauche 1 attention gros freeeeeiiinnnn….. !!! " L'auto se met en crabe, monte le talus, et termine dans le sens inverse du tracé.… J'essaie de reculer dans un échappatoire, malgré la poussière qui est entrée dans l'habitacle , et je repars… euhh.. Petite frayeur  à 120 km/h !!

A l'arrivé, forcément le temps n'est pas a la hauteur de notre attaque !!!!!!
5’36’’
Tant pis, il ne me reste qu'a m'appliquer et essayer de finir.. M'aura pas comme ça Hercule !!

Apres une longue interruption durant laquelle nous nous sommes restaurés à la " structure ", on monte la caméra dans la 205 et on repars pour l'ES 3.

Un petit peu échaudé par mon aventure du matin, je roule vraiment en dessous.. Mais je m'applique, ne fais aucune erreur de pilotage ( si si, ça m'arrive !!) . 4’33’’6 ,On fait 5 secondes de plus que le temps du matin, ça ira mieux sur la dernière !!

On continue la boucle pour atteindre l'ES4, sur le parcours un équipage en panne nous demande de l'aide, ce que nous faisons avec plaisir.

Cette spéciale se déroule également dans un ton en dessous, arrivé à l'endroit de ma frayeur, je réalise que je n'aurais jamais pu prendre le virage suivant tellement j'arrivais vite. Une erreur de notes à ne pas recommencer !!
Notre temps de
5’22’’3 confirme que nous avons bien roulé, mais que je peux faire mieux.

Pendant notre temps d'assistance, nous regardons la caméra embarquée, c'est pas mal !!

Allez, c'est part pour notre dernière boucle, je décide d'attaquer un peu plus, on s'est traînés et on ne va pas se laisser faire !!

3-2-1… GO !!!  " Gauche à fond… " ça envoie plus fort, les courbes et virages défilent, on se fait plaisir, un petit coup de frein à main par-ci, un dérapage contrôlé par-la.. " Pour arrivée à l'arbre.. " haaa  6 secondes de moins,
4’27’’2 , je me suis bien senti sur cette spéciale, dommage que ça n'arrive qu'en fin de journée !!

Allez, plus qu'une spéciale et on en aura fini !! Même résolution, j'attaque prudemment ( vous m'aurez compris..), … "50 mètres gros frein pour épingle gauche… " quel régal mon joujou de frein à main hydraulique, ça en deviens artistique !!!

" .. Pour gauche 5 en montée pour arrivée.. "  Le pied, le pied pied !!! 
5’17’’2 , on améliore de 5 secondes, Vincent laisse échapper une petite larme d'émotion, et moi je ne cesse de le congratuler car il  a fait un excellent boulot, vraiment.

Nous rentrons la voiture au parc, fiers d'avoir réussi notre mission: finir ce rallye réputé pour sa difficulté.
Il est vrai que nous n'avons pas été épargnés par la chaleur, la poussière, le parcours tortueux, rapide également, mais notre envie et notre obstination a été plus forte !!  A l'année prochaine !!

Nous avons passé une super week-end, bien fatiguant certes, mais remplis de souvenirs, d'adrénaline, d'émotions, de rigolades. L'organisation de ce rallye n'a pas failli à sa notoriété.

Je remercie mes parents d'avoir fait le déplacement, mon copilote qui a fait un boulot énorme pour ce rallye et qui m'a permis d'y participer, ses copains ainsi que son frère qui nous on supportés tout le WE. Nous sommes heureux d'avoir terminé, pas si difficile que ça les 12 Travaux d'Hercule !!!!!